Alors que 68 % des gens passent du temps à lire des contenus sur les marques qui les intéressent*, le content marketing devient le rouage indispensable à la construction d’un site web solide pour une présence numérique pérenne. Pour valoriser et fructifier une stratégie économe et largement gagnante, affinez la vision globale de votre activité digitale. Si vous savez la nécessité de produire du contenu, avez-vous conscience de ses enjeux ?

La création de contenus : faîtes connaître votre expertise

Vous le faîtes quotidiennement, ne changez rien : adaptez-vous à votre prospect. Les stratégies de contenus s’adressent à des lecteurs cibles dont vous avez déjà défini les persona lors de la création de votre site web. Ces personnes emploient un vocabulaire spécifique – néophyte, connaisseur ou expert – pour aborder des sujets et problématiques qui, parfois identiques, ne sont pas abordés de la même manière selon chaque catégorie. Enfonçons-nous des portes ouvertes ? Absolument pas si l’on considère les pléthoriques contenus pauvres, réchauffés et insipides qui encombrent le web, uniquement orientés : “rédaction SEO”. Êtes-vous satisfait, alerte et plus averti après ces lectures (si vous avez été assez téméraire pour les lire) ? Vous répondez par la négative : lisez ce qui suit. Sinon, vous avez toute notre admiration.

Optez pour la stratégie de contenus

Le problème demeure partout le même : sur le web et ailleurs, vous n’êtes pas seul et devez gagner en visibilité sur vos concurrents. La publicité est la réponse systématique. Mais à quoi bon faire de la publicité si vous n’avez rien à dire ? Sur internet, rien ne sert de vous ruiner en rédigeant du contenu si les moteurs de recherche estiment qu’ils sont inexistants ou médiocres. La stratégie de contenus est la réponse et le prérequis indispensable à votre notoriété digitale. Si vous en doutez, sachez que 70 % des personnes apprennent l’existence d’une entreprise à travers des articles plutôt que par la publicité*.

Ciblez votre lectorat avec des contenus pertinents

Vous connaissez la première étape : cibler votre lectorat et offrir, en tenant compte de chaque persona, un contenu répondant à un besoin, un questionnement ou tout sujet de votre domaine de compétences qui vous apparaît avec certitude comme pertinent. Le web offre un large éventail de media et vous pouvez faire preuve de créativité et d’originalité. Du webinar au podcast en passant par les livres blancs, les fiches produits, les quiz et les nécessaires articles de blog, votre ligne éditoriale peut être protéiforme à condition de ne pas s’éparpiller. N’utilisez que les outils qui servent la pertinence de votre propos, les gadgets médiocres et/ou mal utilisés auront pour effet immédiat une impression brouillonne, obscure et propre à éveiller la méfiance. On ne fait confiance qu’à ce qu’on connaît et comprend ; si vous oubliez cette évidence, vos concurrents auront tout le loisir d’en profiter.

Optimisez chaque contenu digital

Soyez pertinent. Vos contenus doivent parler uniquement du sujet qu’ils se proposent de traiter. Vous devez vous assurer que le contenu est limpide : ce qui se conçoit bien s’énonce clairement. Comment espérez-vous transformer vos prospects en clients si vos lecteurs ne comprennent pas un traitre mot de ce que vous dîtes ? En finançant de la publicité ? Peu de chance qu’ils comprennent davantage et donc qu’ils vous fassent confiance. Les contenus sont l’âme de votre entreprise de la même façon que votre discours commercial vous permet de convaincre des prospects. Les contenus traduisent votre image de marque, votre capacité à répondre efficacement aux problématiques de votre domaine et à anticiper les besoins de votre clientèle. Vos contenus sont en première ligne sur les points de contact numériques : faîtes d’eux des avant-postes solides et rassurants.

Produisez du contenu qualitatif et partagez-le

Certes, stratégie et création de contenus sont davantage de l’ordre du marathon que du sprint. Le choix de miser sur un solide maillage de contenus pour votre site web dépendra de vos objectifs : préférer la rapidité et la dispersion dispendieuse et incertaine ou bien choisir un déploiement doux mais redoutable pour occuper un espace digital à moindre coût. Le choix vous appartient (mais si vous êtes sur la première option, ne vous fatiguez pas à lire la suite).

Bien menée, la création de contenus qualitatif est un puissant levier stratégique qui engrange une mécanique vertueuse. Le contenu qualifié (qui répond donc par un sujet clair et pertinent à un besoin ou une problématique d’une persona ciblée dont on adopte le vocabulaire) est intégré sur le site internet puis partagé sur des réseaux sociaux et points de contacts numériques correspondant à chaque persona. Ce contenu qualifié fait peu à peu référence grâce aux partages des internautes dont l’engagement pour votre contenu va servir d’émissaire et lui offrir davantage de portée. Qui n’éprouve pas de la fierté à être celui qui fait découvrir LA pépite à son cercle professionnel ou privé ? Ce contenu qualifié ainsi déployé par les internautes sur différents réseaux augmente naturellement son audience, donc votre nombre de prospects puis votre nombre de clients et in fine votre chiffre d’affaires. Parallèlement il construit doucement mais sûrement une empreinte de confiance et de notoriété en augmentant le trafic sur votre site web, un trafic qualifié et bénéfique dont les moteurs de recherche sauront se souvenir ! Ainsi, au prochain contenu qualifié partagé, votre visibilité augmentera, adoubé que vous serez par les internautes (prospects / clients / pairs) et le cercle vertueux recommencera de lui-même en s’alimentant des contenus que vous y verserez.

Soyez régulier dans la promotion de vos contenus web

La régularité de partage de nouveaux contenus, la pertinence des réseaux où ils sont proposés ainsi que les jours et heures auxquelles vos audiences sont le plus actives sont des points importants de votre stratégie. Pour pérenniser votre stratégie de contenus, établissez un calendrier de publication pour chaque réseau, programmez à l’avance les publications pour gagner du temps et… tâchez de vous y tenir ! Les résultats seront gratifiants : le marketing de contenu coûte 62 % moins cher que le marketing traditionnel et génère environ 3 fois plus de leads*. Alors plutôt sprint ou marathon ?

La rédaction de contenus : faîtes preuve de bon sens

Première difficulté pour rédiger des articles, le choix du sujet. Élargissez l’horizon au-delà des sujets attendus et puisez dans les viviers à votre disposition : Analytics, demandes clients, sav ou articles les plus consultés.

Soignez la rédaction et restez cohérents

La rédaction de contenu se doit d’être soignée et cohérente avec l’image de votre entreprise et vos objectifs. Elle fera toute la différence et vous éloignera des écueils de l’insipidité. Retenez qu’on ne peut littéralement rien retenir d’une écriture sans relief. Aussi expert que vous soyez dans votre profession, la retranscription de vos idées dans un texte clair et pertinent peut être une étape délicate. Encore une fois, ne perdez pas de vue l’indispensable recherche d’efficacité de votre ligne éditoriale quitte à faire appel à des rédacteurs spécialisés. Si les sujets que vous devez traités sont éculés, trouvez un nouvel angle d’attaque. Prendre le temps de réfléchir aux différentes manières d’aborder les problématiques de votre domaine ne vous permettra pas seulement de vous démarquer, cela garantira à votre contenu de ne pas susciter l’ennui ou pire, une indifférence crasse menant tout droit aux oubliettes digitales.

Pensez au référencement naturel et à sa structure

Les stratégies de contenus attireront votre attention sur l’importance capitale du référencement naturel (SEO) et elles auront raison. Elles vous enjoindrons fortement à privilégier une sélection de mots clés autour desquels broder votre texte. Faisons preuve de bon sens : si votre texte ne reprend pas naturellement les termes clefs nécessaires à la compréhension du sujet, c’est que vous êtes sans aucun doute hors-sujet. Donc une seule nécessité : relisez !
Une fois que vous avez identifié le sujet, votre lecteur cible et vos objectifs sur ce contenu, veillez simplement à inclure dans des titres et inter-titres, les termes les plus importants. Il vous faudra aussi veiller à enrichir les mots clés d’une « longue traîne » qui aiguisera la précision de votre texte et augmentera l’efficacité de redirection des requêtes vers votre site web. Chercher dans un moteur de recherche « gâteau » est une chose, mais chercher « gâteau d’anniversaire au chocolat noir » en est une autre. Dont acte.

La stratégie de contenu éditorial fait donc converger plusieurs objectifs indispensables à votre réussite digitale : visibilité, acquisition de notoriété, augmentation du trafic, transformation des prospects en clients. Ce n’est pourtant que la partie émergée de l’iceberg. Les contenus sont, comme leur dénomination le laisse entendre, inclus dans des contenants, à savoir votre site web. Non contents de fonctionner comme des rouages solides captant les internautes pour les rediriger vers votre site, les contenus lui donnent également matière et carrure.

Vos contenus forment au fur et à mesure de leur publication un maillage interne, nourrissant et reliant les différentes pages de votre site web entre elles. Ils assurent ainsi une assise solide et une profondeur sur laquelle développer une arborescence riche et experte.

Passez à l’action

Vous avez déjà du contenu ? Faites-en un audit. Quelles sont ses performances ? Agit-il comme un rouage au sein de votre site web ? Verser aveuglément du contenu dans votre site n’a pas de sens ; autant essayer de remplir un seau percé. N’oubliez pas l’optimisation SEO pour que vos contenus soient visibles, puissent fonctionner en symbiose avec vos pages et devenir l’énergie d’un site web dès lors réactif et performant. Voyez ces contenus comme les organes sains d’un corps en bonne santé.

À mesure que le web s’étoffe, que les entreprises entament leur transition digitale, les stratégies de contenus ne sont plus optionnelles. La publicité comme arme de prospection est en passe d’appartenir au passé face à une époque où les outils de ciblage ne laissent plus aucune chance à l’approximatif. Le contenu qualifié et original détermine désormais les leaders et les suiveurs.

* Source : Demand Metric